Obia / Colin Niel

Troisième polar de Colin Niel après Les hamacs de carton et Ce qui reste en forêt, Obia  se passe à nouveau dans le climat étouffant et humide de la Guyane française…

Deux enquêteurs sont chargés de démêler des crimes liés au trafic  de drogue entre Surinam, Guyane et Europe.
La guerre civile au Surinam dans les années 80-90 a laissé des traces et les candidats à l’émigration continuent à se presser le long du Maroni. Le trafic de cocaïne est un bon moyen de se faire de l’argent même si c’est risqué !
On retrouve  le beau et secret capitaine Anato, un Njuka ayant grandi en métropole et commandant la Section de recherches de la Gendarmerie. Connaîtra-t-il enfin le secret de ses origines ?

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue