Le règne hystérique de Siffoney 1er, roi d’Irlande / Spike Milligan

Les éditions Wombat publient les meilleurs textes humoristiques dans leur collection Les insensés. On y retrouve entre autres quelques plumes du New Yorker (Benchley) et de feu Hara Kiri (Berroyer, Delfeil de Ton, Topor).

Une des dernières publications (n°22) est une pépite d’humour à l’anglaise, entre John Cleese et Mr Bean, un véritable festival de nonsense, de bêtises et méchancetés, de cynisme, de jeux de mots (calembours et locutions phonétiques détournées – A noter un très bon travail de traduction de Béatrice Vierne et une couverture soignée signée Winshluss).
Mick Siffoney, prolétaire légèrement benêt est persuadé d’être le dernier descendant de la couronne d’Irlande suite aux révélations fantaisistes de son père sur son lit de mort. Sa conquête du trône se fera (ou pas) au gré de multiples rencontres plus farfelues les unes que les autres: un cheval de course sous benzocaïne kidnappé qui se fait à son tour kidnappeur, un policier-chanteur fantôme qui oblige ses victimes à écouter sa guimauve, un hongrois exhibitionniste, deux fripouilles hindoues, des amateurs de Guiness rivés au comptoir du pub du petit village de Deghooleen…
Spike Milligan est aussi célèbre en Grande-Bretagne qu’un Jean Yanne, Coluche ou Desproges en France. Il tourne en ridicule sans retenue toutes les religions, classes sociales et ethnies en passant en revue les travers, arnaques et petites vicissitudes humaines.
2015

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue