Rise / Jessica93

J’avais déjà entendu parler de Jessica93 sans y prêter plus attention que ça (C’est bizarre comme nom Jessica93 : ça fait gamine fan des NTM). Le manque est comblé

après avoir vu en concert, dans un bar rouennais, les tonitruantes Valeskja Valcav dont la filiation et la connivence ne font plus trop de doute avec le francilien (comme quoi facebook peut être utile parfois!).

Après quelques années de galère, comme en vivent beaucoup de musiciens bidouilleurs, la renommée (et le buzz!) vint avec une première fulgurance au titre évocateur Who cares. Le troisième et dernier album de ce one-man band perpétue la tradition d’un rock (dé-)structuré « do it yourself », à l’accent cold wave, autour d’une boîte à rythme lancinante, d’une pédale loop (qui permet de répéter une séquence musicale en boucle… comme l’album dans mes oreilles), de riffs cinglants, d’une basse grondante et d’un chant d’outre-cave.
2014

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue