Scalp / Hugues Micol

Alors que les histoires de far-west inspirent de nouveau les auteurs de Bande Dessinée, avec notamment les excellents « L’odeur des garçons affamés » de Frederik Peeters et le tome 4 de Gus « Happy Clem », Hugues Micol nous propose une danse macabre autour du destin d’un homme sans scrupule. Le récit d’un mercenaire, J.J. Glaton, dont la vie brève (1819-1851) aura été toute entière dévouée aux manifestations de la violence et de la cruauté.
Recruté par l’armée américaine dans les années 1840 pour renforcer les troupes qui se disputent l’annexion du Texas avec les Mexicains, Glaton n’hésitera pas à changer de camps pour massacrer, aussi, des Apaches pour le compte d’officiels mexicains contre une rétribution au scalp. Alors qu’il connaitra la révocation de l’armée pour ses comportements cruels et injustifiés, il continuera à perpétrer tout au long d’une errance de plus en sauvage et délirante: meurtres, éventrements, viols…pour finir, immanquablement, assassiné par des Indiens dont il s’était accaparé le lucratif travail de passeurs sur le fleuve Colorado, et qui lui avait permis au passage de dépouiller et tuer les voyageurs!
Hugues Micol, habitué aux récits « fantastico-policier-hallucinés » (Tumulte et Séquelles chez Cornelius) riches en dialogues denses et savoureux, recourt pour cet album aux pleines pages (pas de cases, utilisation réduite des phylactères, règles de composition abolies) et à un dessin au trait noir rappelant les recherches de Blutch sur les premiers Mitchum. Un trait épais et furieux, relevé par la texture de la  gouache pour souligner la noirceur des âmes que l’on suit, cohabite aux côtés de magnifiques pages de paysages  du Grand-Ouest américain réalisées à la brosse.
Un voyage ébouriffant dans l’Ouest américain, entre « La Horde sauvage » de Sam Peckinpah et le roman de Cormac McCarthy, « Méridien de sang ».
Pour approfondir sa curiosité sur cet auteur et son travail
http://www.du9.org/entretien/hugues-micol/
2017

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque Les Champs Libres et en version numérique sur le site des Médiathèques de Rennes Métropole

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue