Moi, Fatty / Jerry Stahl

Qui se souvient de Roscoe « Fatty » Arbuckle ? A part quelques cinéphiles, personne. Pourtant, entre 1910 et 1920, cet acteur corpulent s’est imposé comme la 1ère star comique du muet .

Cette gloire prendra subitement fin en 1921. Lors d’une fête arrosée Arbuckle est inculpé pour le viol et l’homicide involontaire d’une starlette. « Moi, Fatty » retrace à la façon de faux  mémoires, la chute d’un homme passant violemment du statut de vedettariat à celui d’objet de haine collective . Jerry Stahl décrit avec beaucoup d’humanité une tragédie médiatique et judiciaire, la 1ère d’une longue série, bien avant l’affaire DSK.

2007

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue