Ni noires ni blanches : histoire des musiques créoles / Bertrand Dicale

L’ancien « chef de la musique » de France Inter signe avec Ni noires ni blanches un livre à la fois très riche et un peu décevant.

Riche par le point de vue choisi. Bertrand Dicale s’intéresse aux musiques créoles dans leur ensemble et cette optique renouvelle l’image qu’on peut avoir de chacune de ces musiques. Sa promotion de la créolité, inspirée par Edouard Glissant, marque notamment par son opposition avec les divisions raciales stériles du marché de la musique nord-américain. Dicale amène aussi des éléments sur l’histoire de la biguine ou du zouk, genres assez peu pris au sérieux habituellement.
Le livre est cependant un peu décevant sur la forme. Adapté d’un cours, il a tendance à se répéter et manque de fluidité à la lecture.

2017

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue