On l’appelle Jeeg robot / Gabriele Mainetti

Enzo Ceccotti est une petite frappe qui vit de menus larcins et divers trafics dans la banlieue romaine. Un jour qu’il est poursuivi par la police, il se jette dans le Tibre et se retrouve contaminé par un fût radioactif qui lui confère une force surnaturelle et le pouvoir de guérison.

Dans un premier temps, il continue ses activités frauduleuses mais sa rencontre avec la jeune et dérangée Alessia le conduit sur la voie de la rédemption face à son alter-ego maléfique surnommé le gitan.
Un film italien atypique bien rythmé et bourré de références qui rend hommage à la culture manga et marvel en conservant sa propre identité nationale.
2017

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue