Malevil / Robert Merle

Combiner roman de terroir et anticipation avec brio : chapeau Monsieur Merle !

On est habitué à Robert Merle dans un genre totalement différent (l’historique principalement) mais il se trouve qu’il a également un talent certain pour la Science-Fiction, se hissant (à mon sens tout à fait subjectif) largement à la hauteur d’un René Barjavel, pour ne citer que lui.

Voilà le « pitch » comme on dirait dans l’audiovisuel :

Suite à une catastrophe nucléaire, les habitants d’un village du sud de la France doivent réapprendre à vivre, dans un Monde agonisant, et réorganiser leur micro-société selon des règles nouvelles.

À la lecture de ce livre, on se dit que Robert Merle est assez visionnaire. La thématique du Monde post-apocalyptique est assez répandu aujourd’hui que ce soit dans la littérature, le cinéma, les séries, et j’en passe. Mais en 1983, il est certain que son ouvrage a dû paraitre bien singulier.

On ne décroche pas avant la fin, et le fait de placer l’action à une toute petite échelle rends les personnages très familiers…

À lire de toute urgence !

1972

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ?

Consultez son catalogue