Kim Kong (mini-série TV)

Saison 1 (3 épisodes)

Jonathan Lambert est un sacré bouffon… De ses débuts télévisuels comme candide et souffre-douleur dans l’émission culinaire de Jean-Pierre Coffe « C’est tout Coffe » à son second rôle dans le film Réalité de Quentin Dupieux où il tire à la carabine sur des surfeurs du balcon de sa luxueuse résidence en bord de mer, il y a du Dupontel des premières heures et du Chaplin dans cet homme là.

Le voici donc premier rôle d’une série au fort potentiel comique, malgré la réalité internationale, des réalisateurs de Cannabis et Engrenage mais qui laisse entrevoir, une fois le vernis gratté, une satire désespérée du petit monde du cinéma.
Le réalisateur dépressif de blockbusters Mathieu Stannis est kidnappé par un despote nord-coréen (toute ressemblance avec un tyran atomique n’est pas fortuite d’autant que l’histoire est inspirée de faits réels), pour tourner un film de propagande à la gloire du régime et de son guide « spirituel ». D’abord effrayé et déboussolé, il voit petit à petit l’occasion de renouer avec sa créativité au détriment du scénario écrit par le dictateur.

Bande-annonce :

2017

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres  ou en numérique

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue