Le tabac Tresniek / Robert Seethaler

1937, le jeune Franz quitte sa mère et sa campagne profonde pour Vienne afin de gagner sa vie.

Une connaissance l’accueille dans sa minuscule boutique : le buraliste unijambiste Otto Tresniek, blessé de guerre et grand lecteur de presse, un esprit libre dans une ville multiculturelle et ouverte. Franz découvre d’abord le monde par la lecture des journaux, puis il se plonge dans les rues de Vienne, le Prater et ses attractions où il cherche l’Amour avec un grand A. Pour l’aider à débrouiller ses émotions et lui donner les conseils du père qui lui manque, Franz n’hésite pas à lier connaissance avec un client éminent du bureau de tabac, le vieux professeur Sigmund Freud qui le prend en amitié. Mais le climat politique marqué par la montée du nazisme et de l’antisémitisme est aussi bouleversé que le cœur et les sens de Franz. Chaque matin, le jeune buraliste décide d’afficher le récit de son rêve en vitrine, car le bon docteur  Freud lui a recommandé de noter chacun de ses rêves. Ce roman d’apprentissage à l’écriture vive nous plonge dans une année charnière de l’Histoire. Il nous renvoie aussi plus que jamais à nos choix actuels : comment nous informons nous, quels nouveaux boucs émissaires pour expliquer nos problèmes, quelle implication personnelle : laisser faire ou réagir ?

Traduit de l’allemand par Elisabeth Landes, 2014

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue