Hector / Jake Gavin

Un road movie ascensionnel qui puise son énergie aux sources vives du réalisme social britannique : choc émotionnel garanti !

Comme tous les ans au moment des fêtes de Noël, Hector Mac Adam, décide de prendre la route depuis l’Écosse jusqu’à Londres pour partager avec d’autres sans-abris, un repas de fête dans un refuge. « Hec » est malade et son état s’aggrave, il s’agit certainement de son dernier voyage, et il en a bien conscience. Le moment est venu de revoir ses proches et sa famille pour régler, aplanir les tensions qui ont jalonné l’histoire de sa vie,  d’ingérer les épisodes traumatiques d’un passé qu’il a trop longtemps laissé derrière lui. Au hasard des rencontres, Hector nous apparait dans toute sa singularité et sa sagesse, il « a appris à accepter les gens et la vie comme ils viennent : amitié et douceur, déception et cruauté, peine et joie. »

Dans ce premier film du réalisateur Jake Gavin, Peter Mullan est immense et les jeux d’acteurs époustouflants. A la fin du film, l’altercation verbale de haute voltige avec sa soeur (l’actrice Gina McKee) mérite une attention toute particulière. Quand la glace se fissure, ne reste plus que l’essentiel : la vérité des sentiments.

2016

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ? Consultez son catalogue