Chante ton bac d’abord / David André

Le bac, c’est comme Roland Garros, c’est un peu le marronnier du mois de juin mais ça mérite plus qu’un sujet au 20h. C’est surtout l’issue d’une année charnière, un clap de fin ou un tremplin…

Dans « Chante ton bac d’abord », le réalisateur David André suit pendant leur année de terminale une bande de copains de 17 ans et des envies à la pelle. Et des doutes aussi.
Qu’ils sont attachants !
Et leurs parents un peu marqués par la vie (bienvenue à Boulogne sur Mer et son bassin d’emploi sinistré) qui sont un peu largués, les houspillent, les soutiennent, ne les comprennent pas, s’en fichent, s’inquiètent, les aiment… On se revoit ado, on se projette parents.
Petit détail : l’originalité de ce documentaire, c’est que c’est une comédie musicale. Ça aurait pu être ridicule mais c’est touchant et juste.
Et à la fin, on reste sur cette envie : que la vie d’adulte qui les attend soit bienveillante avec eux.

2013

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs libres.
Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue