Une immense sensation de calme / Laurine Roux

Une odyssée amoureuse et féminine de la fin du monde, apaisante, aux frontières d’un merveilleux plausible où l’âpreté des visions le dispute à l’élan poétique. 

La narratrice « aux nerfs aussi tendus qu’une corde de balaïka », de la première génération du Grand-Oubli, devenue orpheline, a été recueillie, à la mort de sa grand-mère Baba, par des pêcheurs à proximité de la ville de Varatcha, dans une nature glacée, souveraine où les « oiseaux de fer » ont craché « des boules de feu » – qui participe de l’amour lumineux. Au pays des Miraculés elle chasse en écoutant le knik, ce vent du nord, se défend contre les bêtes et part avec l’homme animal Igor chez les Invisibles – créatures bannies d’un monde cataclysmique que traversent les légendes russes ou bulgares.

Ce premier roman d’une beauté insolite a eu bonne presse par les critiques littéraires à sa sortie.

2018

À retrouver (entre autres) à la bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue