L’abandon des prétentions / Blandine Rinkel

Une « pessimiste enjouée » redonne foi en l’humanité en questionnant la vie des gens ordinaires. 

En 65 chapitres, Blandine Rinkel dresse le portrait subtil et piquant de sa mère, Jeanine, professeur d’anglais à la retraite, divorcée au coeur sur la main ; pour tromper sa solitude, cette mère bretonne  accueille d’un verre de cidre autour de crêpes, dans sa cuisine rose de Rézé, des gens de passage : une Pompadour des camionneurs, des femmes battues, des immigrées espagnoles, des réfugiées, un capitaine de cargo russe, un ombrageux salafiste. Un antidote au repli identitaire.

2017

À retrouver (entre autres) à la bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue