60 degrés nord / Malachy Tallack

« 60 degrés Nord » s’affiche dès les premières pages comme un voyage intime et introspectif, un long cheminement progressif vers l’ouest avec toujours cette même constante obsessionnelle de rester au plus près du soixantième parallèle nord. Le récit commence d’ailleurs sur le lieu de résidence de l’auteur, sur l’île de Mousa dans l’archipel des îles Shetland, à l’extrême nord de l’Écosse, et se poursuit par de longues incursions au Groenland, Canada, Alaska, Sibérie, Finlande, Suède et Norvège. Fort d’une histoire personnelle marquée par le déracinement et la perte d’un être cher, l’auteur prend soin de nous relater en pointillé la géographie émotionnelle des lieux. Toujours captivant et précis sur le contexte géographique, historique et sur la culture locale de chaque lieu visité, Malachy Tallack nous expose avec une véracité toute singulière ce qu’il constate de notre rapport à la nature, la notion de communauté, l’engagement, l’isolement, l’exil, la mémoire, et ce qui construit l’appartenance à un lieu. L’auteur nous présente également, à partir de constats édifiants, sa vision critique du comportement de l’homme « colonisateur » face à son milieu naturel, son environnement, cette perte progressive du caractère sacré et du lien essentiel qui nous unit à la terre.

Laissez-vous embarquer dans ce long voyage où la rencontre avec la mémoire d’un autochtone ou encore la simple description d’un territoire sauvage, impalpable et silencieux deviennent des moments de lecture terriblement salutaires.

Hoëbeke2018

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue