L’origine du monde / Liv Strömquist

Liv Strömquist nous propose une analyse hilarante et détaillée sur la perception du sexe féminin : à lire d’urgence !

J’ai adoré l’Origine du monde, d’abord pour sa fraîcheur et son humour, mais aussi pour la pertinence de son contenu. Liv nous parle de notre quotidien en s’appuyant sur toutes sortes de sources, plus ou moins proches (des publicités pour tampons) ou lointaines (Saint Augustin en personne !), en restant toujours très claire dans son raisonnement.

D’un point de vue graphique, j’ai eu la naïveté de croire que ses planches en noir et blanc seraient arides… Pas du tout ! C’est rythmé et ça respire pile comme il faut. J’ai particulièrement aimé l’ajout de photos et de tableaux, que Liv annote avec beaucoup d’humour.

Ce qui m’a conquise, c’est la richesse du propos. Liv analyse la place de la femme dans la société à travers la perception sociale et scientifique du sexe féminin.

J’y ai découvert beaucoup de choses, par exemple qu’avoir un clitoris était preuve de sorcellerie au Moyen Âge (pas très pratique), ou que certains hommes jaloux pratiquaient des saignements rituels pour pouvoir, eux aussi, saigner une fois par mois. Une bonne occasion de questionner le monde qui nous entoure !

Un livre simple et direct, qui fait du bien et qui met des mots sur les choses.

 

 

2016, Rackham

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue