1992 [DeLuxe] / Princess Nokia

Pendant que Booba et Kaaris font du shopping au duty-free de l’aéroport d’Orly et se parfument à Eau sauvage de Dior, d’autres exercent leurs talents musicaux.

La rappeuse new-yorkaise d’origine portoricaine, Princess Nokia fait partie de ceux-là… et sans auto-tune s’il vous plait, n’en déplaise à nos amis rennais de Columbine. L’étoile montante du hip hop américain, féministe dans un milieu réputé pour ne pas l’être, antiraciste dans une ville multiculturelle « Livin’ in the city you can’t be a xenophobe », indépendante car elle refuse de signer avec une major malgré les offres alléchantes, raconte sa ville et sa jeunesse chaotique entre Harlem et Brooklyn dans cette édition deluxe de son EP 1992. Avec humour et un flow énergique, elle donne parfois dans l’égotrip et rappe façon « old school », « badass », un peu « bitch », surtout spirituelle (voir le clip ci-dessous avec son esthétique yoruba) sur des instrumentaux sombres et diaprés qui donnent une dimension éclectique à ce projet. Passionnée de mode, une petite perle à suivre quand elle ne joue pas la fashion starlette… comme Booba et Kaaris.

Rough Trade Records, 2017

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue