KIKI de Montparnasse / Catel & Bocquet

Cette biographie de Kiki de Montparnasse est saisissante. Des fragments de sa vie dans une bande-dessinée qui explore et hurle sa liberté. Un shot littéraire à découvrir, à conquérir.

Trois cent planches de dessins, en noir et blanc d’une force créative remarquable composent ce roman graphique. La première de couverture reprend la sublime photographie de Monsieur Man Ray, le violon d’Ingres.

Derrière ce dos de femme se cache Alice Prin, la reine de Montparnasse. Après avoir exercé de nombreux métiers difficiles et mal payés, elle devient modèle pour les peintres Modigliani et Foujita. Dans les années 1920, Man Ray, Picasso, Hemingway, Eluard, Aragon deviennent les complices de sa vie.

Sa trajectoire artistique, ses idylles multiples sont dévoilées en un débordement de liberté, en opposition aux rigueurs étouffantes du début de XXe siècle. Bien plus encore que la femme charismatique, représentée par les surréalistes, elle est multiple. Son indépendance, son audace, son talent s’expriment page après page.

Ce livre, très bien documenté, est émaillé de bonheurs et de tragédies, de fêlures comme autant d’évènements personnels qui nous touchent. Vivre l’instant présent métamorphosait sa vie. La luxuriance émotionnelle, artistique comme leitmotiv, toujours.

La fureur d’être demeure. Encore plus illustre que l’image sublime mais restrictive de cette femme aux yeux dessinés de khôl.

Un livre salutaire, engagé.

2016, Casterman, écritures

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ?

Consultez son catalogue