Elephants on acid / Cypress Hill

Non! Ce n’est pas une hallucination, le Daffy Duck du hip hop américain est de retour et quel retour…

Avec ses comparses, le percussionniste Eric « Bobo » (fils de Willie Bobo), le MC Sen Dog et le DJ Muggs (revenu aux manettes et bien vivant comme le prévient le cartoonesque et ironique morceau Muggs is dead envoyé comme un missile à leurs détracteurs), B-Real balance son flow nasillard sur un disque aux accents orientaux (barrissements d’éléphants, gong, sitar, flûte, oud, MC égyptien sur Band of gypsies...), latinos, psychédéliques et lewis carrolliens (Thru the rabbit hole). A noter l’absence de sample car la quasi totalité des boucles sont jouées par Muggs lui-même. Les puissants riffs de guitares avec les références rock aux titres de Hendrix et Led Zeppelin (Band of gypsies, Stairway to heaven) s’accordent avec les basses bien lourdes, les beats percutants et les chœurs féminins tout aussi redoutables.

Cela fait plutôt du bien de retrouver sur plus de cinquante minutes, après quelques élucubrations dispensables, un des groupes phare de la scène américaine au top de sa forme avec ses punchlines acérées et sa production brumeuse, inquiétante et sous fortes influences.

BMG Rights, 2018

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue