Animism / Tanya Tagaq

Mise en avant par Björk sur son album Medulla et invitée par Derek Charke sur Tundra songs avec le Kronos quartet, la chanteuse inuite du Nunavut (territoire au nord du Canada) sait s’entourer.

Elle pratique seule le chant diphonique qui dans la culture inuite se vocalise souvent en duo. Sur cet album dédié à l’esprit, l’âme des animaux, leur force vitale, elle est accompagnée du gratin de la musique électro-acoustique avant-gardiste, Jesse ZUBOT, Jean MARTIN (violon, violoncelle, synthé, percussions, batterie, électronique) et Michael RED (programmation électronique). Ecoutez l’introduction métallique du morceau Uja ci-dessous.

Loup, corbeau, lapin, bœuf musqué, hibou… Avec un sens aigu de l’improvisation et ses mantras animaliers, Tanya Tagaq rend hommage au bestiaire et au folklore inuits mais également à la musique occidentale puisque le disque s’ouvre sur une reprise de Caribou des Pixies. Opposée au spécisme guerrier, la chanteuse milite pour une chasse raisonnée du phoque, pratique coutumière de son peuple.

Un album à la forte spiritualité, véritable rituel parfois proche de la transe comme sur le totémique Damp animal spirits où se mêlent aux cris de jouissance, des grognements gutturaux, des sons de gorge (Kattajaq) et des incantations chamaniques.

Tour à tour flippant (Caribou, Fracking), déroutant, envoûtant… un album qui ne vous laissera pas de… glace !

Six Shooter Records, 2014.

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue