Route 62 / Ivy Pochoda

J’avais adoré « L’autre côté des docks », le précédent roman d’Ivy Pochoda, mi-polar mi-chronique sociale sur un Brooklyn loin des hipsters et des lumières de Manhattan (et qui avait reçu le prix America en 2013).
Dans « Route 62 » on est sur l’autre côte, entre Los Angeles et Twenty Nine Palms où malgré ce que dit Aznavour, la misère n’est pas moins pénible au soleil. L’auteure y suit ceux qu’elle aime mettre en lumière : des hommes et femmes aux vies atypiques, des marginaux. Los Angeles, ville tentaculaire coincée entre désert et océan, est un vrai personnage en soi, une traitresse aux promesses non tenues.

Traduit de l’américain par Adélaïde Pralon.

Liana Levi, 2018.

A retrouver à la bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue