Devotion / Patti Smith

D’une puissance émancipatrice, ce livre éblouit, trouble. Réinventer sa vie, on en rêve. A travers l’écriture de cette femme, l’imaginaire s’enivre d’audace. Un ailleurs viscéralement apaisant.

Dans l’album Dream of life, Patti Smith criait avec élégance « people have the power ». Ses mots hurlaient à nos oreilles cette urgence de faire de nos idéaux des envies de vivre. Le rock incarnait la liberté.

Une adrénaline qui interroge notre quotidien aujourd’hui encore. Un itinéraire débarrassé des carcans pour être soi et expérimenter plusieurs vies.

Cette figure essentielle du rock a composé de nombreux albums. Elle s’est dévoilée sur des scènes prolifiques et sublimes. Deux livres autobiographiques racontent son histoire de manière poétique et contemplative : Just kids (2000) et M. Train (2015).

Patti Smith explore ici la thématique de l’écriture, essentielle dans sa vie. La force de la lecture l’a construite, édifiée. Les livres sont des passerelles, des liens pour transmettre des émotions, des souvenirs, des réflexions. Le processus de création naît de la lecture et de l’amour de hordes de mots, d’histoires rêvées ou vécues.

L’épilogue : « Pourquoi écrivons-nous ? (…) Parce que nous ne pouvons pas simplement vivre » résume la dimension confidentielle et singulière de ce livre. L’écriture, le besoin d’écrire l’obsède.

Ses inspirations littéraires sont révélées. Des photographies dévoilées.  Des fragments de vie aussi. Comme le ferait un proche lors d’un moment d’intimité autour d’un café.

De la fragilité. De la beauté. De la sincérité. Des mots doux comme des frôlements amoureux.  Comme les regard de la personne aimée qui pose ses yeux sur vous.

S’il y a des rencontres qui perturbent, d’autres sont des révélations. Cette lecture est prodigieuse, incandescente.

Gallimard, 2018

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole ?
Consultez son catalogue