J-jazz : deep modern jazz from Japan, 1969-84 / Koichi Matsukaze Trio, Tohru Aizawa Quartet, Nakayama Eiji…

Je n’ai jamais été un grand auditeur de jazz mais la pochette de cette compilation a éveillé ma curiosité. Passer par le prisme d’une culture différente pour découvrir un genre musical que je connais peu…

Cette compilation, sortie sur le label anglais BBE, met en avant le dynamisme qui souffla sur la scène jazz japonaise dans les années 70 avec un extraordinaire éventail d’artistes, d’enregistrements, de maisons de disques et l’émergence de clubs de jazz. Elle vise à célébrer un son unique de jazz ésotérique, progressif, impressionniste et post-modal.

L’opportunité pour les connaisseurs du genre de se familiariser avec une culture jazz différente et d’entendre d’obscures raretés (Earth Mother de Koichi Matsukaze, Dead Letter du Aizawa Tohru Quartet, Unknown Point de Mitsuaki Katayama ou encore North Wind de Takeo Moriyama) et pour les autres de découvrir un jazz de cabaret exaltant.

BBE Records, 2018.

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue

A découvrir également pour les amateurs la compilation Spiritual jazz vol. 8 : Japan / Part 1 & 2 chez Jazzman Records (2018).