Avec toutes mes sympathies / Olivia de Lamberterie

Une traversée de la mort qui enjoint à vivre, une quête vers l’absent ressuscité, une croisade contre les larmes.

La journaliste évoque la figure adorée d’Alexandre, son frère cadet, « roi flamboyant » – digne de Cocteau – graphiste de talent, atteint depuis la fin de l’adolescence d’une mélancolie chronique (dysthymie) qui s’est donné la mort le 15 octobre 2015, en se jetant d’un pont de Montréal, laissant derrière lui une femme, des enfants dans la douleur. Ce récit raconte à la première personne d’une manière tendre, délicate et poétique sa famille marquée déjà de disparitions tragiques, ses parents grands bourgeois  du 16e ; il se dégage beaucoup d’énergie tant dans l’effusion entre frère et sœur que dans les hôpitaux où il a été couché, parfois sanglé et où la journaliste accourait. Le prix Renaudot a primé cet essai au titre à la Sagan – traduction canadienne littérale de notre expression de croque-mort  « sincères condoléances ».

2018

À retrouver (entre autres) à la bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue

Vous pouvez retrouver la vidéo sur Youtube https://youtu.be/qxFhWl9Pv7E