Ada / Barbara Baldi

Beauté !

Les bandes dessinées de Barbara Baldi sont belles comme des tableaux avec des grandes planches parfois contemplatives et toujours l’art et des héroïnes combatives comme fil rouge. Après la musique dans sa première bd « La partition de Flintham »  , « Ada » met en scène une jeune femme sous l’emprise d’un père violent, rude et frustre qui se sauve (dans tous les sens du terme) par la peinture. On y croise Egon Schiele et Klimt dans la Vienne de 1917. 

Ici même – 2019 – traduit de l’italien par Laurent Lombard

baldi

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue