Haïkus de Sibérie / Juga Vilé – Lina Itagaki

Jurga Vilé est lituanienne et raconte la déportation en Sibérie, en 1941, de son père, Algis, alors petit garçon. Cette histoire m’a fait pensé au film « la vie est belle » de Roberto Benigni dans la façon de se raccrocher à la poésie, aux menues choses, à l’entraide pour rendre le quotidien et l’horreur plus tolérable. On s’attache à cette famille et ces voisins fantasques, amoureux de leur village et de leur pays et qui luttent comme ils peuvent contre la faim, le froid, les poux, la mort… Le dessin peut paraître enfantin mais il aide à tenir à distance l’horreur de la situation.

Sarbacane – 2019

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue