In the beginning / Kira Skov – Maria Faust

Deux musiciennes danoises inspirées par l’histoire chaotique de l’Estonie.

Découvert par « errance sérendipentale » sur latins-de-jazz.com cet album m’a plu instantanément.
Bien que danoises, l’Estonie est au coeur du projet de Kira Skov (chanteuse) et Maria Faust (saxophoniste) d’origine estonienne.

En 2016, les deux musiciennes ont sillonné les régions frontalières du sud de l’Estonie, pays natal de la saxophoniste. Elles ont découvert un répertoire de chansons en voie d’oubli qui évoquent la foi, le doute et le pardon, la soumission et l’abandon du peuple estonien par la société moderne.

L’album a été enregistré dans une église russe orthodoxe construite en 1873 et abandonnée. L’atmosphère s’en ressent sur les neuf morceaux.

Les chants et la musique établissent un lien entre le passé de la terre estonienne oubliée et un présent ré-imaginé. Le récit plein de force et de lyrisme projette son empreinte au bord d’un nouveau monde créé par les musiciens et les chanteur(se)s.

Stunt, 2017.

A retrouver (entre autres) à la médiathèque d’Acigné

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole ?
Consultez son catalogue