Dans les angles morts / Elizabeth Brundage

Attention aux apparences…

Etats-Unis, fin des années 1970. George et Catherine achètent à très bon prix une ancienne ferme laitière et s’y installent avec leur petite fille de trois ans, Franny.

La maison est vieille et les frères Hale sont embauchés par Catherine pour participer aux travaux de rénovation. Ce qu’elle ignore c’est que les Hale ont vécu dans cette maison jusqu’au suicide de leurs parents l’année précédente.

Ce qui aurait pu être un nouveau départ pour George et Catherine ne fait que souligner les discordances au sein du couple. Les tensions s’accumulent jusqu’au jour où Catherine est tuée dans son lit d’un coup de hache dans la tête. La petite Franny est laissée seule dans la maison avec le corps de sa mère. Les soupçons se portent rapidement sur George.

« Dans les angles morts » n’est pas un polar. Le roman ne repose pas réellement sur une enquête et des indices. Il puise sa puissance dans les tensions qui se dégagent de chaque page. Chaque personnage semble cacher quelque chose.

Elizabeth Brundage invite le lecteur à gratter le vernis qui recouvre de brillance des vies finalement sombres et mensongères.

Quai Voltaire, 2018

À retrouver (entre autres) à la Médiathèque d’Acigné.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue