Isabella Bird, femme exploratrice / Taiga Sassa

Une anglaise dans le Japon « sauvage » à la fin du XIXe siècle…

Tout pourrait se résumer à cette phrase, mais je suis clémente : je vais vous en dire plus… 

Isabella Bird (1831-1904) est une exploratrice britannique qui a déjà voyagé seule avant d’atterrir au Japon en 1878 (11ème année de l’ère Meiji). Le pays, quant à lui, n’est ouvert aux étrangers que depuis quelques années et ne permet à ceux-ci de circuler librement que dans certaines zones. Isabella Bird, elle, a l’autorisation de se déplacer comme bon lui semble pour atteindre son objectif : la nordique île d’Ezo, entourée de mystères même pour les japonais qu’elle croise sur sa route… Son périple l’amènera à rencontrer des personnes aux mœurs et coutumes très éloignées des siennes, à commencer par son guide-interprète, Tsurukichi Ito.

J’ai adoré et dévoré les 5 tomes qui sont actuellement disponibles !

Découvrir les façons de vivre dans le Japon profond encore peu accoutumé aux étrangers à cette époque-là par le prisme de cette anglaise de l’époque victorienne curieuse, forte, avide de découvertes, rend les choses encore plus pétillantes et singulières. L’intrigue se renouvelle, les personnages sont toujours touchant et la découverte de l’autre – que dis-je ! – l’acceptation de l’autre malgré ses différences est un message fort qui ne peut que nous toucher.

 

Article de Madmoizelle sur Isabella Bird.

 

Pour feuilleter un extrait, c’est ici.

Isabella_Bird
La vraie Isabella Bird ressemblait plutôt à ça.

Ki-oon, 2017.

À retrouver (entre autres) à la Médiathèque d’Acigné.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue