EHPAD, une honte française, maltraitance : le témoignage choc d’une soignante / Anne-Sophie Pelletier

Témoignage très concret du travail d’accompagnement des personnes âgées « les oubliées de la République », dépendantes à domicile puis en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) par la soignante –  porte-parole, en 2017, du plus long mouvement de grève dans l’Ehpad des Opalines, à Foucherans, dans le Jura – à travers son histoire et celle des personnes à qui elle prodigue des soins.

Elle raconte son vécu et ses conditions de travail, ainsi que l’abnégation du personnel pour tenter de rendre la vie des personnes admises la plus digne possible.

Elle caractérise la « maltraitance institutionnelle » où l’acte technique mais incomplet domine au-delà du « travail empêché » et où l’humain est relégué au second plan. La règle des trois F : figure, fesses, fauteuil définit la prise de soin en mode dégradé avec le sous-effectif présent. Dès que celui-ci est acté – si la direction de l’Ehpad faisait son travail – il devrait être comblé. Ce manque de volonté de remplacer le personnel absent a pour conséquences des soins minimes, une dignité assassinée sur l’autel de la rentabilité, et des soignants qui s’épuisent tant physiquement que moralement. Moins de soignants, c’est moins de salaires à payer, donc plus de dividendes pour les actionnaires.

2019

A retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole ?
Consultez son catalogue

Vous pouvez retrouver la vidéo sur YouTube https://youtu.be/ssNWBXVMzNw