Just because… / Martin Dupont

– Salut c’est Martin Dupont!

– Hahaha et sinon votre vrai nom c’est comment?

– Bah Martin Dupont pourquoi ???

Alain Seghir travaille aujourd’hui comme chirurgien plastique en Normandie mais il fonde, à la marge, en 1981 avec sa copine de l’époque, l’un des groupes phares de la scène synthé-pop et new wave hexagonale, aujourd’hui devenu culte, avant le déferlement des Daho, Niagara, Indochine et autres artistes plus ambitieux, mieux exposés et peut-être moins bancals.

Des mélodies minimalistes, un univers proche de New Order, des nappes de synthé qui vous traversent comme une bise froide, des guitares post-punk, des premières parties de concerts renversantes, Martin Dupont, c’est l’histoire d’un groupe de jeunes gens mödernes basé à Marseille, qui contribua entre 1981 et 1987 avec Kas Product, Taxi Girl, Marquis de Sade, Elli & Jacno à taquiner la suprématie rock de la perfide Albion.

Le premier de leurs deux albums ressort aujourd’hui et nous replonge dans une époque, sans la fantasmer, où l’amateurisme DIY n’était pas devenu une marque de fabrique et dans laquelle perdre n’avait encore rien de déshonorant.

Infrastition, 2018.

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue