Narvalos forever / Johnny Montreuil

Gadji, gadjo, les vrais gens ne font pas dans l’authentique. Ils le sont. Point barre.

Les Johnny Montreuil (guitare, contrebasse, harmonica, batterie, tambourin) restent une belle bande de narvalos… de Montreuil. La Montreuil rouge donc, ouvrière, gouailleuse et manouche, celle qui fait un doigt à la gentrification. Encore que Visten « Fatcircle », leur batteur hyper-actif (Lady Jane, SuperMarket & les Futuristes, Slobodan Experiment….), traque toujours le niglo du côté de Savenay en Loire inférieure.

Entre ballade pleine de tendresse, musique de western, chanson populaire, blues manouche et rockab endiablé, les musiciens montrent l’étendue de leur talent comme si les Stray Cats, le Gun Club et Johnny Cash avaient fusionné avec Prévert, Sansévérino et le Renaud de la meilleure époque. Un disque furieux, vénère, roublard qui pue la sueur, la barbapapa éclatée sur le bitume, la bière éventée et le cochon grillé mais qui fleure bon l’authenticité, la fête et la soif de liberté.

Ne les ratez pas s’ils passent près de chez vous.

Les Facéties de LuluSam, 2019.

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue