Les vies multiples d’Amory Clay/William Boyd

J’ai pris un grand plaisir à passer mes soirées avec Amory Clay, jeune anglaise bourgeoise qui s’affranchit de ce qu’on attend d’elle (une bonne épouse avec de l’éducation) pour devenir photographe et traverser le XXe siècle des années 20 aux année 80.

William Boyd la fait assister, en tant que photo-reporter, aux tourments de l’histoire (le Berlin interlope des années 20, les émeutes des chemises noires à Londres, la Libération, la guerre du Vietnam…) et mélange les rencontres avec des personnages fictifs et ayant existés. Le récit est attachant et émaillé de photos qui confèrent une ambiance d’album de famille. Le tout est saupoudré d’une ambiance so british qui, je le confesse, est ma petite faiblesse…

Editions du Seuil, 2015.

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue