SPEED BOAT – Manifeste pour une littérature révolutionnaire et illimitée

Attention, uppercut !  Quentin Leclerc et Fabien Clouette n’en sont pas à leur coup d’essai, on peut trouver dans nos rayons deux romans de l’un et deux de l’autre, je me suis d’ailleurs précipité sur ce qui était disponible (!). Ici c’est autre chose : c’est bien simple, j’ai ouvert le livre, l’ai avalé en un quart d’heure, tantôt interdit, tantôt éclatant de rire, et n’ai eu qu’une envie, le faire partager.

Révolutionnaire, je ne sais pas, car le mot a été vidé de son sens depuis bien longtemps, mais ce manifeste est un bain de jouvence dans cette rentrée littéraire qui reste dans sa grande majorité peu aventureuse et convenue. Anar, chaotique, farfelu, dadaïste, c’est une déflagration, en voici quelques morceaux choisis et…En avant Guingamp !

« On veut des livres qui s’effondrent à la même vitesse que notre système, et d’autres qui s’effacent à peine on les a ouverts. On veut des livres qui font le même bruit que les pales des hélicoptères de gendarmerie au-dessus des manifestations. »

« On veut une série de master class littéraires avec Bruce Willis où les seniors n’auraient aucune place assise. On veut une captation vidéo des seniors quittant la salle en injuriant Bruce Willis. »

« On veut Emmanuel Macron assistant stagiaire de Bill du Bigdil. On veut qu’Emmanuel Macron soit licencié après seulement  trois jours à son poste pour faute grave et ne retrouve jamais d’emploi. On veut que Pôle Emploi l’inscrive dans une formation préprofessionalisante sans aucun lien avec ses études. On veut que son atelier CV tourne mal et qu’il soit renvoyé dans son pays d’origine (les USA). »

« On veut que Patrick Deville vive ne serait-ce qu’une heure la vie qu’il a fantasmée dans des dizaines d’exo-fictions virilistes. »

« On veut que vous rendiez l’argent, tous autant que vous êtes, tout le putain de monde, rendez l’argent !!! Rendez les putains de millions aux prolos, bande de chiens de la casse des enfers !!! »

« On veut que Moby Dick soit adapté en informatique. On veut que l’histoire de France soit réécrite depuis le point de vue des catapultes. On veut une mise en orbite systématique de tous les romanciers qui dépassent les 50 000 exemplaires vendus. »

« On veut que le manuscrit de Voynich soit dupliqué à 7 milliards d’exemplaires et lu aux enfants dès l’âge de 6 ans. »

« On veut détourner tous les drones de livraison Amazon pour qu’ils se crashent sur la vitrine du restaurant Drouant. On veut que le générique du Masque et la Plume soit remplacé par Careless Whisper, et tous les chroniqueurs licenciés. Dans l’idéal, on veut qu’Arnaud Viviant devienne un luchador de seconde catégorie en Moselle. »

Editions de l’Ogre – 2019

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue