La chaleur / Victor Jestin

Un premier roman primé cet automne ?

Victor Jestin n’a en tout cas pas démérité. L’auteur est jeune, 25 ans, mais son écriture est déjà mâture et maîtrisée. Elle emmène le lecteur directement aux côtés du protagoniste.

Le jeune Léo finit ses vacances au camping. Il s’y sent mal, trop à la marge. Un soir il assiste au décès accidentel d’un jeune homme par strangulation. Il ne lui vient pas en aide et, dans un élan incompréhensible, l’enterre sur la plage. Léo vit ensuite ses derniers moments au camping  plongé dans une quête de lui-même entachée par la mort qui est là, en filigrane.

Ce roman est comme une décharge électrique, brève mais qui secoue. Le mal-être physique et mental parcourt toutes les pages et le roman se referme comme une porte qui claque et prend le lecteur par surprise.

Flammarion – 2019

À retrouver (entre autres) à la Médiathèque d’Acigné.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue