La Sirène et la Licorne / Erin Mosta

Une belle romance adolescente comme on en fait plus…

Lili (la Licorne du titre) est passionnée de cinéma et d’effets spéciaux. Elle sort toujours avec une armure de maquillage sur elle et sait très bien qui elle est. 
Cris (la Sirène), est prête à tout pour naviguer malgré… Malgré on ne sait pas quoi, mais malgré (ne vous inquiétez pas, ça sera révéler dans le livre, quand même…)
Chacune cache une blessure et leur rencontre va leur permettre non seulement à guérir mais aussi à s’aimer…

Des romances, on en voit tous les jours, partout, on croule sous l’amour à toutes les sauces, dans tous les genres littéraires. Et là, en plus, on nous annonce clairement la couleur dès le début (et je ne parle pas du rose de la couverture ! Quoi que…)
Mais ici, on n’est pas devant un bête roman de « je t’aime, tu m’aimes, tout est beau, tout est magnifique ». Non, on est devant un roman vrai. Les personnages ne sont pas que des amoureuses, elles sont humaines avant tout, avec leurs goûts, leurs personnalités, leurs difficultés… Se rencontrer va certes les faire tomber amoureuses mais elles vont surtout trouver la force nécessaire pour s’affirmer et accepter leurs blessures et aller de l’avant.

C’est un très beau roman ado, positif, qui donne la pêche, la banane et tous les fruits que vous voulez !

Ha oui et ai-je besoin de préciser qu’une romance non hétéronormée en ado, ça fait du bien, aussi ? 🙂
(et puis « ado »… mais accessible dès 11/12 ans selon les lecteurs !)

 

Rageot, 2018.

À retrouver (entre autres) à la Médiathèque d’Acigné.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue