Derniers jours à Shibati / Hendrick Dusollier

Shibati, l’un des derniers vieux quartier de Chongqing, plus grande ville au monde, va être détruit. Les habitants bouclent leurs affaires, s’apprêtant à être relogés, tout en continuant à mener leur vie quotidienne de toujours.

Au début du film, on ne peut s’empêcher de se demander comment le réalisateur a atterri là et nous avec ? Il ne parle pas un mot de mandarin, n’essaie pas particulièrement mais parvient malgré tout à nous embarquer avec lui.

Sans grand projet pour la soirée, sans intention particulière et finalement, on se prend alors d’affection pour le jeune Zhou Hong et Madame Xue Lian, derniers témoins d’un monde bientôt disparu. Voilà un film revendicatif sans l’être, où l’émotion devient palpable au fil des images.

Et pour découvrir un peu plus le réalisateur, Hendrick Dussolier :

2019

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné-e dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue