La Fabrique de poupées / Elizabeth Macneal

La liberté est une chose précieuse

Londres, 1850.

La ville s’apprête à accueillir l’Exposition universelle. Cet événement plonge la population dans une effervescence inhabituelle. Parmi elle, Iris, qui rêve de devenir peintre mais se contente de peindre des visages de poupées dans un magasin au cœur de Londres.

Sa rencontre avec Louis, jeune peintre préraphaélite va bouleverser son existence et lui offrir une liberté d’actions peu commune pour les femmes à cette époque.

Mais cette liberté est menacée par Silas, taxidermiste fasciné par la Mort et son obsession de figer les êtres vivants dans l’espace et le temps, qui ne vit que pour retrouver Iris depuis leur rencontre sur le chantier de l’Exposition.

Ce roman offre un aperçu intéressant de la condition féminine au 19ème siècle :  dépendance au mari, à la famille et peu de perspective professionnelle…L’alternance entre les différents points de vue des personnages permet au lecteur d’aborder différentes visions sociales de l’époque victorienne. Ajouté à cela une bonne dose de suspense, La Fabrique de Poupées est le roman idéal pour passer un agréable moment.

A retrouver dans Les bibliothèques du Triangle et du Landry.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue