L’homme de la quatrième dimension / Koren Shadmi

« Nous sommes transportés dans une autre dimension. Une dimension inconnue de l’Homme. Une dimension faite non seulement de paysages et de sons, mais surtout d’esprit. Une dimension sans espace, ni temps, mais infinie. C’est un voyage dans une contrée dont la seule frontière est notre imagination. Un voyage dans les ténèbres. Un voyage au bout de la peur, aux tréfonds de nous-même. Un voyage dans la Quatrième dimension ! »

Nous sommes un samedi après-midi à la fin des années 80 et comme des milliers d’enfants,  je préfère être devant un programme d’émissions à la carte en attendant patiemment la diffusion de la Quatrième Dimension plutôt qu’à faire mes devoirs. C’est gagné, les premières images en noir et blanc arrivent puis ce générique étrange avec la voix doublée de ce narrateur inquiétant en costume et cravate : Rod Serling.

Cette bande dessinée raconte le parcours de ce scénariste traumatisé par la guerre contre les Japonais pour laquelle il s’était porté volontaire. Ignoré par le sérail, pendant plusieurs années, il écrit cependant des feuilletons radiophoniques et des annonces publicitaires et rencontre enfin la gloire.

Il n’est pas trop tard en cette période inédite de confinement pour voir ou revoir cette anthologie qui a marqué l’histoire de la télévision américaine. En effet,  devant la profusion de séries aujourd’hui, La Quatrième Dimension reste à ce jour inégalée, exceptée peut-être Black Mirror, dans le registre de l’étrange, de l’anticipation et du fantastique. Soixante ans après la diffusion du premier épisode, Canal + vient de diffuser dix nouveaux épisodes inspirés de la série originale.

Une des précédentes bandes dessinées de l’auteur, Le voyageur, évoquait déjà un vieux souvenir télévisuel puisqu’elle racontait l’itinérance d’un auto-stoppeur pris dans un tourbillon d’aventures policières et fantastiques au gré de ses rencontres.

La Boîte à Bulles, 2019.

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue