All that reckoning / Cowboy Junkies

Toujours dans une ambiance folk sombre mais beaucoup moins tourmentée que les Swans, voici les canadiens de Cowboy Junkies.

Depuis leurs légendaires sessions de la trinité enregistrées dans une église de Toronto et sorties à la fin des années 80, qui ont influencé tant d’autres (Mazzy Star, Low, Cat Power…), le groupe est resté plutôt productif sortant ça et là quelques albums dont j’ignorais l’existence. Il faut dire que ses membres ne sont pas du genre à saccager leurs chambres d’hôtel ou faire la tournée des stades.

Avec ce disque un peu moins minimaliste et plus rock, la formation véhicule de nouvelles émotions en conservant sa sensibilité d’antan à savoir une colère magnétique et exutoire à laquelle s’ajoute une désolation intime et sincère.

Un très bel album, à l’image de sa pochette dépouillée, inquiétante mais porteuse d’espoir qui donne tout son sens à la fonction consolatrice de la musique et à l’élévation spirituelle que l’homme devra emprunter pour se sauver.

Latent Recordings, 2018.

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue