La danse à la maison #2 : pratiquer

Comment pratiquer la danse pendant le confinement ? Quelques pistes restent ouvertes.

Pour tous :

« Et que l’on estime perdue toute journée où l’on n’aura pas dansé au moins une fois. »
(Nietzsche. « Ainsi parlait Zarathoustra »). Cette citation est mise en avant par la danseuse et chercheuse Nadia Vadori-Gauthier pour son projet « Une minute de danse par jour ».

Une minute de danse par jour est né au lendemain de l’attentat contre Charlie Hebdo, comme l’explique son initiatrice :

« Le 7 janvier 2015, date de l’attentat à Charlie Hebdo, j’étais très affectée. Ce soir-là, j’ai mis au point le projet de Une minute de danse par jour, pour agir une présence sensible dans le monde. Je voulais agir en m’assignant une action quotidienne petite mais réelle et répétée, qui œuvre pour une poésie en acte, en me mettant réellement en jeu, seule ou en relation à d’autres. Les attaques des jours suivants ont renforcé cette détermination.

C’est dans ce monde qui est le nôtre que, depuis le 14 janvier 2015, je danse chaque jour, sans autres armes que celles du sensible, pour ne pas céder à l’anesthésie, la peur ou la pétrification et créer des connexions vivantes aux autres, aux environnements. Comment agir de façon locale, infinitésimale, à sa mesure, afin de contribuer à la création de liens et au décloisonnement ? »

Depuis le début du confinement, chacun peut contribuer en envoyant ses vidéos, qui sont reprises sur la page Facebook du projet.

91372192_2644261445683390_2901401483922636800_o

Le site Numeridanse et le chorégraphe Akram Khan vous proposent un autre projet participatif ouvert à tous : Animal Kingdom.

« Peu importe vos origines, votre âge, vos capacités physiques, votre expérience en danse, nous vous invitons à explorer les profondeurs de votre imaginaire. Créez votre royaume animal en incarnant 7 animaux de votre choix sur une composition musicale de Vincenzo Lamagna. Votre vidéo doit être filmée en extérieur, dans un environnement qui vous est familier. Vous pouvez danser en solo, en duo ou en groupe. »

Le projet s’est adapté au confinement et se déroule désormais en intérieur. Vous avez jusqu’au 13 septembre pour réveiller l’animal qui est en vous. Les vidéos seront intégrées à un film général.

Pour les plus jeunes :

Le chorégraphe lyonnais Denis Plassard et la compagnie Propos ont mis en ligne des « radioguidages d’intérieur » pour danser et bouger avec les enfants à partir de 6/7 ans (testé et approuvé chez moi !). Attention à la lampe en porcelaine, quand même !

Le site dansesaveclaplume propose des cours de danse classique en vidéo depuis sa page Facebook et recense également 20 idées pour s’occuper sans spectacle et sans cours de danse.

D’autres pistes pour les plus expérimentés :

Le site de Pina Bausch a mis en ligne un tutoriel pour apprendre la chorégraphie de The Nelken Line Pina Bausch. On retrouve la même démarche pour « Rosas » de Ann Teresa de Keersmaeker : le tutoriel est en anglais et demande une certaine expérience quand même.