La deuxième femme / Louise Mey

C’est estampillé polar mais c’est plutôt une lecture en apnée sur l’emprise, la violence psychologique et physique (celle qu’on appelle trop banalement « violence conjugale »).

Si le style peut désemparer au départ (aucun dialogue), on est vite happé et la tension psychologique monte, monte, monte. L’autrice décortique tous les ressorts et les rouages insidieux qui se mettent en place jusqu’à ce que le piège se referme sur la victime. Glaçant !

Éditions du Masque, 2020.

À retrouver en ligne sur le site des Médiathèques de Rennes Métropole et prochainement à la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue