Les services compétents / Iegor Gran

URSS, années 60. Qui ose bafouer le KGB, en publiant en France, sous le pseudonyme d’Abram Tertz, un traité d’esthétique ironique sur le réalisme soviétique, ainsi que des nouvelles fantastiques, non conformes aux normes en vigueur ?

Les services secrets sont sur les dents, le lieutenant Ivanov le premier, chargé d’étouffer dans l’oeuf toute propagande antisoviétique. Après l’affaire Pasternak, dont « Le docteur Jivago » circule sous le manteau malgré les interdictions, pas question d’entamer davantage la crédibilité du KGB en risquant de laisser entrevoir les failles du système. Les idées rebelles pourraient s’y engouffrer.

Dès lors une longue traque s’organise. Il faudra presque sept ans de filatures, perquisitions, pressions sur les indics, mises sur écoute… pour identifier le coupable et ses complices. Ce coupable n’est autre qu’André Siniavski, époux de Maria Rozanova et père de Iegor Gran, arrêté en 1965, en même temps que Youli Daniel, alors que Iegor était âgé de neuf mois. Les deux écrivains seront condamnés à la déportation et passeront plusieurs années dans les camps.

Iegor Gran rend un hommage malicieux à ses parents dans cet ouvrage passionnant qui restitue le contexte politique de l’époque. La mécanique implacable de l’enquête policière est décrite dans toutes ses étapes, jusqu’à l’aboutissement final. La narration passe du surréalisme au tragique, de l’héroïsme au grotesque.

2020

A retrouver dans les livres numériques empruntables sur le site des médiathèques de Rennes Métropole

A retrouver entre autres dans les bibliothèques de Rennes

Vous êtes abonné-e dans une autre bibliothèque de la métropole ? Consultez son catalogue