Si (comme Thierry S.) vous avez aimé « When the world knows your name » de Deacon Blue

When the world knows your name / Deacon Blue. Columbia Records, 1989.

Speaking in tongues / Talking Heads. Sire Records Company, 1983.

Blondie. Chrysalis Records, 1976.

Low-life / New Order. Factory Records, 1985.

Unknown pleasures / Joy Division. Factory Records, 1979.

Dazzle ships / OMD. Virgin Records, 1983.

Music for the masses / Depeche Mode. Mute Records, 1987.

You and me both / Yazoo. Mute Records, 1983.

Boys don’t cry / The Cure. Elektra Records, 1980.

Once upon a time / Simple Minds. Virgin Records, 1985.

Dare ! / The Human League. Virgin Records, 1981.

Lament / Ultravox. Chrysalis Records, 1984.

Liverpool / Frankie Goes to Hollywood. ZTT Records, 1986.

The anvil / Visage. PolyGram Records, 1982.

Who’s afraid of The Art of Noise. ZTT Records, 1984.

J’ai déjà eu l’occasion de vous présenter un groupe pop écossais très populaire (en Angleterre) de la fin des années 80 : Deacon Blue.

La pop anglaise des années 80 tient une bonne place dans ma collection des vinyles que j’achetais à l’époque avec mon argent de poche : Eurythmics, Tears for Fears ou encore Talk Talk pour les plus avouables… On peut également citer Bronski Beat, Duran Duran, Spandau Ballet ou Thompson Twins.

Je me suis aperçu que la collection des Champs Libres possédait un grand nombre de vinyles de ce genre musical appelée «  New Wave » (référence à la Nouvelle Vague, genre cinématographique lancé par Godard, Chabrol et Truffaut aux débuts des années 60).

Nostalgiques de cette époque ou curieux, cette sélection est faite pour vous.

N’hésitez pas à abonder ces suggestions ou nous proposer d’autres titres à aimer…

Vous êtes abonné dans une bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue