Les enfants des Feuillantines / Célia Garino

Recueil de chroniques familiales absolument loufoques et hilarantes, ce roman-feuilleton est succulent et riche par ses thèmes, toujours abordés avec grande acuité et un humour délicieux. On y découvre une famille attachante et dysfonctionnelle qui transpire d’amour et de tendresse les un·es pour les autres. L’autrice décrit avec brio le quotidien tumultueux de chaque personnage, de l’enfant à la vieille dame, en prise à ses interrogations, ses angoisses, ses difficultés.


Célia Garino révèle une écriture atypique parfaitement équilibrée et façonne avec justesse des motifs importants et complexes tels que le harcèlement scolaire, les premiers amours, la peur de l’abandon, et les responsabilités parentale… sans jamais dériver dans le pathos.

Aucun répit pour le·a lecteur·rice qui jamais ne prend le risque de s’ennuyer. Iel découvre alors à travers l’histoire de cette grande famille recomposée qu’il n’existe pas de modèle familial normé, mais que l’amour inconditionnel et la complicité priment malgré les bêtises, les provocations, les crises. Voici un récit foisonnant, pétillant duquel on sort le cœur gonflé d’émotions et avec une énergie revigorante !

Un petit avant goût de la terrible répartie de certains personnages ?

Désirée reluqua d’un air circonspect la bouteille de lait, le flacon de clous de girofle et le pot de miel posés à côté de la gazinière. Et elle préférait ignorer pour l’instant qu’une bouteille de jus d’orange avait également pris part à la recette.

– J’essaie de faire un gratin.

– Dans une casserole ? Avec du miel et du jus d’orange ? Tu te crois dans les Sims ?


Sarbacane, 2020

À retrouver à la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue