Suck this tangerine / Las Kellies

Mon sang ne fit qu’un tour lorsque j’appris que Las Kellies posaient leurs guitare-basse-batterie à Rennes courant avril au Marquis de Sade. Malheureusement d’horribles pangolins et d’affreuses chauves-souris chinois (sic !) en ont décidé autrement. Tout ce que j’aime dans ce groupe argentin : des lignes de basse empruntées au reggae-dub, des guitares qui tranchent dans le lardon avec une belle énergie punk et garage, des textes intelligents derrière une désinvolture assumée.

Fire Records, 2019.

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue