Le dit du mistral / Olivier Mak-Bouchard

*Découverte rentrée littéraire 2020 – premier roman*

Au coeur du Lubéron, autour d’une fouille archéologique clandestine, s’entremêlent quotidien et légendes locales, histoire de l’antiquité et parler provençal, rêves et nature toute puissante, pour nous entraîner dans une quête magnifique au souffle peu commun. Attention, grand coup de coeur!

Tout commence comme une petite aventure entre deux voisins: un mur écroulé pendant l’orage révèle de mystérieux tessons de poterie semblant dater « du temps des gaulois ». Que faire? Les deux hommes prennent le parti de n’en rien dire à personne, et sous le regard curieux du chat entament le chantier par leurs propres moyens. Au fur et à mesure des découvertes les liens se tissent (humainement, mais pas que…), et le récit bascule peu à peu. Voix légendaires et divines, rêves éveillés, poussent notre héros ballotté par le vent-fou et dépassé par les événements, au plus profond de l’histoire comme au plus profond de lui-même.

Ce récit pas comme les autres offre plus que les autres un moment hors du monde. L’écriture est très fluide et virevolte de pierre en pierre, d’une réalité à l’autre. Qu’elle nous soit familière ou non, on respire cette terre, on résiste au vent, on est ébloui par cette lumière sur la roche blanche. Le dit du Mistral émerveille comme un conte, happe comme une enquête, nourrit comme une méditation, enrichit comme une leçon d’histoire et de transmission. Olivier Mak-Bouchard est un formidable conteur, et bien plus encore. On sent en lui une grande générosité et une sensibilité immense.

Quelle pépite!

Le Tripode, 2020

A retrouver bientôt dans les Bibliothèques de Rennes