Ama : Le souffle des femmes / Manguin (scén.) , Becq (des.)

Les auteurs proposent un voyage culturel et féministe à Hegura, une petite île nippone, à la fin des années 60 et nous plongent au pays des ama.

À l’époque, le Japon comptait encore 17 000 ama (littéralement « femmes de la mer »), des plongeuses en apnée à la peau tannée par le soleil qui perpétuaient une rude tradition de 3 000 ans : la pêche aux ormeaux. A travers le diptyque tradition / modernité, Manguin raconte une histoire dans l’histoire : celle de Nagisa, une jeune et timide tokyoïte qui s’installe chez sa tante au caractère bien trempé en suivant les traces de sa mère qui a quitté brusquement l’île il y a une vingtaine d’années. Le style est épuré et la quadrichromie accentue la poésie du récit social et maritime.

Sarbacane, 2020.

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue

ama_le-souffle-des-femmes_editions-sarbacane-2