S’il n’en restait qu’un : Le lien conjugal – 1275 âmes – Des cliques et des cloaques

S’il n’en restait qu’un…

Parmi tous les livres du 4ème étage de la bibliothèque des Champs Libres, si je devais en choisir un seul, ce serait un volume de Jim Thompson dans la collection Bibliothèque Noire qui regroupe trois de ses romans (je sais, c’est un peu tricher).

En fait, j’ai du mal à choisir parmi les romans de Jim Thompson. J’ai dû lire presque tous ses livres à la chaîne en quelques mois et j’ai tendance à les confondre entre eux. Je crois avoir commencé par Des cliques et des cloaques (qui a servi de base au film « Série Noire » d’Alain Corneau) et 1 275 âmes (devenu « Coup de torchon » au cinéma). Dans ses romans, on retrouve souvent un personnage principal-narrateur qui nous raconte sa version des événements jusqu’au moment où on réalise qu’il est complètement dépassé par ceux-ci et/ou par sa propre folie. J’apprécie particulièrement l’humour (noir) de Thompson et sa façon de rendre vivant chaque chapitre. Et, comme il ne restera jamais qu’un seul livre, si vous avez aimé les romans de Thompson, je vous conseille aussi ceux de Donald Westlake (Pierre qui roule) ou encore de Tristan Egolf (Le Seigneur des porcheries)…

Le 4e étage de la bibliothèque des Champs Libres ouvre ses portes le 30 septembre 2020 après plusieurs mois de travaux. À cette occasion, quelques lecteurs ont tenté de faire face à ce dilemme : ne retenir qu’un seul titre parmi les 40 000 volumes de l’étage ; n’hésitez pas à vous prêter au jeu et à nous envoyer votre proposition via notre formulaire coup de coeur !…