American head / The Flaming Lips

Ce nouvel album signe le grand retour inspiré du groupe de rock alternatif et psychédélique d’Oklahoma City dont nous n’attendions plus grand chose après leurs derniers disques abscons et bien trop perchés.

Les drogues hallucinogènes (LSD et autres champignons magiques…) restent toujours une thématique très ancrée et une source d’inspiration que le groupe n’a jamais dissimulé dans leurs compositions mais elles sont désormais dénigrées. L’occasion pour le leader à la voix éthérée Wayne Coyne de revenir sur sa jeunesse et d’en explorer avec son groupe tous les sombres recoins à travers le faisceau lumineux d’un folk baroque et barré aux arrangements délicieusement orchestrés au piano, percussions, guitare acoustique qui se combinent merveilleusement aux bidouillages électroniques.

Bella Union Records, 2020

À retrouver (en autres) à la bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné-e dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue